Comment faire l'inspection des voitures d'occasion - Ce qu'il faut vérifier

No comments

 

Comment faire l'inspection des voitures d'occasion

L'achat d'une voiture d'occasion peut être un excellent moyen d'économiser de l'argent sur les intérêts et la dépréciation pendant que vous êtes propriétaire d'un véhicule. Toutefois, sans une petite recherche, vous pourriez vous retrouver avec un achat que vous regretterez. L'achat d'une voiture d'occasion peut parfois être un pari, mais vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté en effectuant des recherches et des inspections approfondies. Voici une liste de points à vérifier pour vous assurer une certaine tranquillité d'esprit.

Commencez par la recherche

Avant de commencer à visiter les concessionnaires ou à contacter les propriétaires privés, il est important de faire quelques recherches (que, si vous lisez ceci, vous avez déjà commencé, alors bon travail !) Si ce n'est pas déjà fait, déterminez le type de véhicule que vous voulez, puis réduisez-le à quelques modèles différents.

Une des raisons pour lesquelles vous devez avoir un type de véhicule spécifique à l'esprit dès le début est que la recherche d'éléments sur un minivan sera différente de la recherche d'éléments sur un SUV. De plus, tous les véhicules ont tendance à avoir des problèmes spécifiques isolés par modèle et même isolés par différentes années de ce modèle. Savoir exactement quel type de problèmes peut être présent dans le véhicule de votre choix vous donne un excellent point de départ pour l'inspecter.

Assurez-vous également d'avoir effectué une vérification du numéro d'identification du véhicule (NIV) et de vous être assuré qu'il n'y a pas de rappels en cours.

Liste de contrôle pour la recherche de modèles :

👉 Défauts et problèmes courants

👉 Coûts et intervalles d'entretien de base

👉 Coûts de réparation

👉 Le vieillissement des prix

👉 Caractéristiques et options

Une fois que vous avez appris un peu sur ces domaines des véhicules qui vous intéressent, il est temps de faire un essai de conduite. Voici un rapide aperçu des éléments à rechercher lorsque vous allez voir un véhicule.

L'extérieur :

inspection des voitures d'occasion

Choses à vérifier :

👉 État de la carrosserie : bosses, rouille, éraflures, etc.

👉 Recherchez des panneaux inégaux ou une peinture mal assortie

👉 Portes, capot et coffre faciles ou difficiles à ouvrir et à fermer

👉 État et usure de la bande de roulement des pneus

👉 Pneus de même marque

👉 Fonction et état de la lumière

Étape 1 : État du corps

Lorsque vous regardez un véhicule que vous envisagez, il est important de le passer en revue avec soin avant de le conduire. Commencez par vérifier l'état de la carrosserie. Faites le tour du véhicule et recherchez les défauts de surface de la carrosserie, tels que les éraflures, les bosses ou la rouille. Notez s'il y a des signes de peinture mal assortie, car cela pourrait être le signe d'un panneau remplacé à la suite d'un accident. Un autre indice est de savoir si les panneaux de la carrosserie sont alignés de manière uniforme. Ensuite, ouvrez et fermez toutes les portes, y compris le capot et le coffre. Est-ce que tout se ferme et s'ouvre facilement ? Les portes difficiles à fermer ou à ouvrir peuvent également être le signe d'un accident. Vérifiez s'il y a de la rouille sous le véhicule et autour de ses passages de roue ; lorsque vous regardez la peinture du véhicule, recherchez des signes de bouillonnement, qui peuvent indiquer la présence de rouille en dessous.

Étape 2 : Pneus

Jetez un coup d'œil aux pneus de votre future voiture. Examinez la bande de roulement en utilisant le test du penny. Placez un penny, la tête de Lincoln vers le bas, dans les rainures du pneu. Si la tête est complètement visible, la bande de roulement est très usée et le vendeur doit remplacer les pneus. Examinez à nouveau la bande de roulement et vérifiez si elle est usée de façon uniforme des deux côtés. Une usure inégale peut indiquer un problème d'alignement. Vérifiez tous les pneus pour voir s'ils sont de la même marque ; si des marques différentes sur une ou plusieurs roues n'est pas nécessairement un mauvais signe, renseignez-vous sur l'âge de tous les pneus et sur les raisons de leur mauvais alignement. Il est également conseillé de demander si les pneus ont été changés régulièrement.

Étape 3 : Lumières

Ensuite, vérifiez tous les feux du véhicule. Demandez au vendeur ou à un ami de monter dans la voiture et d'allumer les phares, les feux de circulation, les feux de route, les feux antibrouillard si possible et tous les clignotants. Demandez-lui également d'appuyer sur la pédale de frein pour s'assurer que ces feux fonctionnent. Examinez physiquement tous les boîtiers des phares pour vérifier qu'ils ne sont pas endommagés par des fissures, des lentilles embuées ou de l'eau. Un des signes d'un véhicule endommagé par une inondation est la présence d'eau dans les boîtiers des phares.

Une fois que vous êtes satisfait de l'extérieur du véhicule, il est temps de regarder à l'intérieur.

Intérieur :


Choses à vérifier :

👉 Signes d'humidité ou de dégâts des eaux

👉 Odeurs inhabituelles ou désagréables

👉 Sellerie trop usée ou déchirée

👉 Équipement de réglage des sièges

👉 Fonction et état du groupe d'instruments

👉 Contrôles et interrupteurs fonctionnant correctement

👉 État du toit ou de la toiture et signes de fuites

Étape 1 : Odeur

La première chose à remarquer est l'odeur dans la voiture. L'odeur doit être neutre, ou bien sentir faiblement l'utilisation d'un désodorisant. Si l'odeur est celle de la fumée de cigarette ou d'un animal, vous devriez y réfléchir à deux fois, car ces odeurs sont notoirement difficiles à éliminer. Un autre signal d'alarme est une odeur de moisi ou de renfermé. C'est généralement le signe d'un véhicule endommagé par une inondation ou d'une fuite. Si vous sentez cette odeur, assurez-vous de vérifier attentivement l'intérieur du véhicule pour détecter les signes de moisissure ou de dégâts d'eau. Renseignez-vous sur l'historique du véhicule et sur la raison de cette odeur.

Étape 2 : Sièges

Vérifiez les sièges suivants. Examinez le rembourrage et voyez s'il est usé, taché ou déchiré. Si vous soupçonnez la présence de moisissures dès la première étape, examinez soigneusement les sièges pour détecter les signes de dégâts d'eau. Un toit ou des joints de fenêtres qui fuient peuvent également en être la cause, et pas seulement les dégâts causés par une inondation. Vérifiez les commandes des sièges, qu'elles soient manuelles ou électriques, pour vous assurer qu'elles fonctionnent toutes correctement. Plus précisément, vérifiez les réglages du siège du conducteur pour vous assurer que vous pouvez trouver une position confortable. Assurez-vous également que toutes les ceintures de sécurité du véhicule fonctionnent - sangle, boucle et enrouleur.

Étape 3 : Instruments et commandes

Allumez la voiture en mode accessoire. Tous les feux d'avertissement doivent s'allumer pendant une seconde avant de clignoter à nouveau. Allumez la voiture et regardez si l'un des feux reste allumé. Tout feu qui reste allumé doit être vérifié. Complétez la vérification de vos instruments en vous assurant que tous les contrôles fonctionnent comme ils le devraient. Vérifiez la climatisation et assurez-vous que le chauffage et le courant alternatif, s'ils sont disponibles, fonctionnent correctement et allumez également le système audio.

Étape 4 : Toit

Examinez le toit en vérifiant la garniture et l'habillage du toit. Vérifiez les joints autour des fenêtres et assurez-vous qu'il n'y a pas de fuites au niveau du toit ouvrant ou du toit ouvrant transparent. Si le véhicule est équipé d'une capote, d'un cabriolet ou d'un toit rigide amovible, vérifiez que tout est bien ajusté et qu'il n'y a pas de fuite. Sur les véhicules plus anciens, assurez-vous que le pavillon ne s'affaisse pas ou ne se détache pas du plafond lui-même.

Vérification sous le capot

Le prochain objectif est de vérifier sous le capot. Même si vous n'êtes pas mécanicien, il y a quelques éléments à rechercher. Examinez toutes les courroies et les tuyaux pour vous assurer qu'ils ne sont pas trop usés, effilochés ou détachés de leurs extrémités. Examinez le radiateur et assurez-vous qu'il n'est pas taché ou fissuré. Examinez le dessous du capot pour voir s'il y a des signes de fuite de liquide ; si vous voyez cela, cela pourrait être le signe d'un joint ou d'un tuyau soufflé qui a ensuite fui.

Vérifiez tous les liquides présents dans la voiture, y compris l'huile moteur, la transmission, la direction assistée et le frein. Assurez-vous que les niveaux de liquide sont bons et qu'il n'y a pas de signe de fuite sous la voiture. La couleur de l'huile doit être d'un brun chaud. Le brun foncé ou le noir indique que l'huile doit être changée, ce qui peut donner une idée de la façon dont on s'occupe de la voiture. Un brun clair signifie qu'elle vient d'être changée. Assurez-vous qu'il n'y a pas de gouttelettes d'eau sur la jauge ou de liquide gris et mousseux. Il peut s'agir de signes d'un joint de culasse grillé ou d'un bloc fissuré. Le liquide de transmission doit avoir une odeur d'huile et être rosâtre. Un liquide brun avec une odeur de brûlé pourrait indiquer des problèmes.

Essai de conduite

C'est la partie la plus cruciale de votre inspection. Prenez la voiture sur l'autoroute et dans les rues de la ville. Variez votre vitesse et essayez de monter et de descendre au moins une colline. Assurez-vous qu'il n'y a pas de vibrations ou de bruits inhabituels et que la boîte de vitesses passe en douceur. Assurez-vous qu'elle accélère en douceur et qu'elle ne perd pas de puissance dans les pentes. Vérifiez les freins en cas d'arrêt progressif ou soudain pour voir comment ils fonctionnent. Laissez également la voiture tourner au ralenti à un moment donné pour vous assurer qu'elle tourne en douceur et qu'elle ne tombe pas ou ne se relâche pas. Ce faisant, vous pouvez également observer le système d'échappement et vous assurer qu'il n'est pas nuageux et blanc, noir ou bleu.

Étapes finales

La dernière étape pour acheter une voiture d'occasion consiste à la faire inspecter par un mécanicien et à obtenir un rapport sur l'historique du véhicule. Il faut s'assurer que le numéro d'identification du véhicule correspond partout sur le véhicule et qu'il correspond à l'immatriculation. Un autre conseil est de s'assurer que l'immatriculation et le titre de propriété correspondent à la personne qui vous vend la voiture ou à un membre du ménage. Assurez-vous également que le vendeur a le titre du véhicule en main ; méfiez-vous des vendeurs qui ont une histoire compliquée quant à la localisation du titre physique.

Liste de contrôle finale :

👉 Niveaux de liquide et état appropriés

👉 Aucun signe de fuite

👉 Tuyaux et courroies non usés ou fissurés

👉 Essai de secousses, de bruits et de bon fonctionnement

👉 Le ralenti en douceur

👉 Pas de problème d'échappement

👉 Vérification des documents

👉 Inspection mécanique

No comments

Post a Comment