Traction avant vs traction intégrale - Que devrais-je obtenir?

No comments

Traction avant vs traction intégrale - Que devrais-je obtenir?

Quelle est la différence entre la traction intégrale et la traction avant ?

La principale différence réside dans le point où la puissance du moteur arrive. Dans les véhicules à traction avant, le moteur alimente l'essieu avant, tandis que dans les véhicules à traction intégrale, le moteur alimente les deux essieux avant et arrière.

Voici un bref aperçu des quatre types de systèmes de traction :

Traction avant : De nombreuses nouvelles voitures sur la route aujourd'hui sont des véhicules à traction avant, y compris certains SUV et crossovers, même si les consommateurs peuvent supposer qu'ils sont à traction intégrale ou à quatre roues motrices en raison de leur style de carrosserie. Les véhicules à traction avant ont généralement une meilleure consommation de carburant que les modèles à traction intégrale, car il est plus efficace de n'utiliser que deux roues.

Comme le moteur est placé à l'avant et qu'il pousse les roues avant motrices d'une voiture à traction avant - et qu'il tire essentiellement le poids du véhicule - l'effet du survirage (l'arrière du véhicule qui glisse dans les virages et provoque un virage plus serré que prévu) est limité. Les voitures à traction avant sont douées pour gravir les pentes et se comportent bien sur les terrains glissants et dans la neige légère. Du point de vue du constructeur, les véhicules à traction avant sont avantageux car ils sont moins chers à fabriquer et utilisent l'espace plus efficacement.

Traction arrière : Les systèmes de propulsion arrière se trouvent généralement dans les voitures de sport, les camionnettes, les anciens SUV basés sur des camions et les berlines de luxe à hautes performances. Il s'agit d'un système à deux roues motrices qui pousse la voiture à partir de l'essieu arrière. Les systèmes de propulsion arrière permettent une meilleure tenue de route dans les voitures performantes en répartissant le poids de manière plus uniforme.

De plus, comme les roues avant ne sont pas chargées à la fois de diriger et d'alimenter le véhicule, les constructeurs de voitures à propulsion arrière sont libres de régler le système de suspension pour obtenir une meilleure tenue de route. De nos jours, la plupart des voitures à propulsion performantes sont également équipées d'un système de transmission intégrale. Les camions à propulsion sont fabriqués avec des pièces puissantes et lourdes qui assurent une meilleure traction lors du transport d'une lourde charge. Cependant, les véhicules à roues motrices ont un contrôle de traction inférieur lorsque la route est glissante.

Traction intégrale : Les systèmes 4x4 fournissent de la puissance à chaque coin du véhicule, comme les voitures à quatre roues motrices. Cependant, contrairement aux voitures à quatre roues motrices, le système de traction intégrale est toujours enclenché et fournit des quantités variables de puissance aux essieux en fonction des conditions de traction. Les systèmes de traction intégrale alimentent principalement un ensemble d'essieux, à l'avant ou à l'arrière. Lorsque la voiture ressent une perte de traction sur un essieu, elle transfère automatiquement plus de puissance à l'autre essieu pour compenser.

Tous les systèmes de traction intégrale n'utilisent pas le même rapport de puissance. Par exemple, le système de traction intégrale de Subaru envoie en permanence au moins 20 % de la puissance du moteur à l'essieu arrière, avec la possibilité d'en diriger davantage si nécessaire. D'autres systèmes alimentent exclusivement l'essieu avant et ne rééquilibrent la puissance du moteur vers l'arrière que lorsque les pneus avant perdent de l'adhérence.

Les voitures à traction intégrale fonctionnent bien dans des situations de conduite hors route modérée, ou lorsque les conditions de conduite sont susceptibles de changer en raison de la variation du terrain ou de conditions météorologiques instables. En outre, les véhicules à traction intégrale offrent une excellente traction globale lors des accélérations, car les quatre roues sont engagées. Les systèmes 4x4 sont couramment utilisés dans les SUV et les mini-fourgonnettes, mais apparaissent également comme une option pour certaines voitures à propulsion arrière.

Quatre roues motrices : Les véhicules à quatre roues motrices ont généralement un héritage plus orienté vers le tout-terrain et peuvent supporter une utilisation hors route comme traverser la neige ou l'eau, escalader des terrains rocheux ou gravir des collines abruptes avec une faible adhérence à la surface.

Lorsqu'ils sont activés, les systèmes à quatre roues motrices envoient la puissance aux quatre roues en utilisant des différentiels avant et arrière ainsi qu'une boîte de transfert qui distribue la puissance de manière égale quelle que soit la traction intégrale. En outre, certains systèmes à quatre roues motrices ont deux gammes de vitesses, l'une haute et l'autre basse. La gamme de vitesses basses s'avère particulièrement utile lorsqu'il faut obtenir une puissance de montée à basse vitesse.

Il existe trois versions différentes de véhicules modernes à quatre roues motrices. Les systèmes à temps plein sont toujours enclenchés, les systèmes automatiques passent automatiquement du mode 2 roues motrices au mode 4 roues motrices, et les systèmes à temps partiel exigent que le conducteur fasse passer manuellement son véhicule à 4 roues motrices du mode 2 roues motrices au mode 4 roues motrices.

Un véhicule à traction intégrale ou à quatre roues motrices en vaut-il la peine ?

Cela dépend des conditions de conduite que vous prévoyez de rencontrer. Les voitures à deux roues motrices supportent très bien la pluie et les faibles chutes de neige, les voitures à traction avant se contentant généralement de celles à roues arrière en toute sécurité. Les voitures à propulsion arrière excellent lorsque les performances sont essentielles (bien que les systèmes à traction intégrale puissent fournir une meilleure traction). Les véhicules à traction intégrale sont parfaits pour la conduite légère en tout-terrain et les conditions de neige typiques. Si vous devez affronter des neiges abondantes ou des terrains tout-terrain extrêmes, un véhicule à quatre roues motrices avec une garde au sol élevée et une gamme de vitesses réduite est l'ensemble de roues que vous devriez rechercher.

En plus des conditions météorologiques et du terrain, le rendement énergétique est un autre facteur à prendre en compte. Les systèmes à quatre roues motrices et à traction intégrale contribuent tous deux à la masse du véhicule, de sorte que vous finissez par échanger une économie de carburant efficace contre cette traction supplémentaire.

Traverser un terrain hivernal

La sécurité et la manipulation sont une autre préoccupation. De nombreux acheteurs potentiels de voitures considèrent que la traction intégrale et les quatre roues motrices sont plus sûres en raison de la traction accrue qu'elles procurent. Cependant, cette meilleure traction n'est pas la même chose que des virages ou un freinage plus sûrs, surtout lorsque la glace est un facteur. Bien sûr, la traction supplémentaire est agréable lorsque vous devez démarrer, mais le freinage est une autre histoire.

Les véhicules à quatre roues motrices et à traction intégrale sont en fait plus souvent impliqués dans des accidents liés au verglas que leurs homologues à deux roues motrices plus légers, et les idées fausses de leurs conducteurs sur les limites de leurs systèmes de transmission à quatre roues motrices et à traction intégrale jouent souvent un rôle. Même sur route sèche, les véhicules à quatre roues motrices et à traction intégrale plus lourds ont besoin d'une plus grande distance pour s'arrêter complètement.

De bons pneus sont essentiels

Autre chose importante à retenir : lorsque vous conduisez par temps hivernal, il est essentiel d'avoir un bon jeu de pneus d'hiver. De nombreuses études indépendantes ont montré que de bons pneus jouent un rôle primordial dans la détermination des performances de sécurité d'un véhicule lorsqu'il est conduit dans la neige et sur la glace. En effet, les pneus d'hiver sont fabriqués à partir d'un type de caoutchouc plus souple que les pneus standard. Leur texture plus souple permet une meilleure traction lorsque la température baisse.

De plus, les pneus d'hiver sont dotés de bandes de roulement spéciales conçues pour s'enfoncer dans la neige et l'éjecter. Les pneus d'hiver sont estampillés d'un logo à trois pics représentant une montagne et un flocon de neige. Il est donc facile de voir si le pneu que vous regardez répond aux normes de performance dans la neige et s'il est conçu pour la conduite en hiver.

Conclusion :

Pour de nombreux conducteurs, un véhicule à deux roues motrices est souvent suffisant. En cas de faible chute de neige, il suffit d'installer un jeu de pneus d'hiver pour que le véhicule soit performant. C'est l'option la moins chère, car les véhicules à traction intégrale sont plus chers chez le concessionnaire, et ils sont moins économes en carburant, ce qui entraîne une augmentation des coûts de carburant pendant la période où vous en êtes propriétaire.

Un véhicule à traction avant est plus polyvalent et moins sujet au survirage. Si vous vivez dans un climat chaud et sec et que vous êtes un passionné de performances, une voiture à propulsion arrière pourrait vous convenir.

Mais si vous conduisez souvent par mauvais temps chaque hiver, un véhicule à traction ou à quatre roues motrices est un choix judicieux. Les voitures à traction intégrale sont à l'aise dans tous les domaines. La traction intégrale redistribue également la puissance automatiquement, de sorte que vous n'avez pas à vous soucier de perdre du temps avec les commandes et que vous pouvez vous concentrer sur la route.

Et si vous vous dirigez en fait hors route ou si vous vous retrouvez souvent sur des routes non déneigées, un véhicule à quatre roues motrices avec une gamme de vitesse basse et une garde au sol élevée offre la meilleure mobilité.


No comments

Post a Comment