Dans quelle mesure les voitures électriques sont-elles "respectueuses de l'environnement" ?

No comments

les voitures électriques

Regarder de plus près le véhicule électrique

Que vous aimiez ou non les voitures électriques, le fait est qu'elles constitueront une part très importante de l'avenir de l'industrie automobile. Les gouvernements font pression pour les obtenir et les constructeurs automobiles investissent massivement dans l'électrification. 

Si le nombre total de véhicules électriques reste relativement faible, cela devrait changer à mesure que la technologie progresse et que le prix de ces véhicules diminue. Selon Statistica, le nombre de véhicules électriques vendus en 2019 n'était que de 245 000 aux États-Unis. 

Donc, si la demande est si faible, pourquoi l'intérêt est-il si élevé ? C'est parce que le respect de l'environnement est une question brûlante en ce moment. Tout le monde se dispute sur la meilleure façon de réduire les émissions et la prévalence du réchauffement climatique. Bien sûr, certains sont encore sceptiques quant au réchauffement de la planète, mais la grande majorité du monde et surtout la communauté scientifique sont d'accord sur le changement climatique et sur la manière dont nous l'avons influencé. 

Les constructeurs automobiles voient les choses en face et plutôt que d'être réactionnaires, ils essaient de prendre de l'avance. Ainsi, lorsque les marées changeront et que les VE seront les plus importants, ils seront prêts. 

Cela étant dit, le débat sur le caractère écologique des voitures électriques reste ouvert. L'autre jour, un ami m'a envoyé une vidéo sur le sujet qui comportait de nombreuses inexactitudes. Je vous épargne la vidéo, mais en gardant cela à l'esprit, je voulais examiner ce sujet de plus près. Alors, dans quelle mesure les voitures électriques sont-elles vraiment respectueuses de l'environnement ? Creusons un peu. 

Dans quelle mesure les voitures électriques sont-elles écologiques ?

Rangée de chargeurs de véhicules électriques

Tout d'abord, je veux commencer par les voitures elles-mêmes. La question de savoir si les VE sont meilleurs pour l'environnement est très vaste, mais avant d'aborder les pratiques de fabrication et l'infrastructure, je veux aborder les véhicules eux-mêmes et faire une comparaison avec les voitures à moteur à combustion interne (ICE). 

Récemment, j'ai discuté du fait que les voitures électriques se sont avérées plus abordables à posséder que leurs homologues à moteur à combustion interne, selon une étude de Consumer Reports. Cette publication a montré que, quelle que soit la manière dont on les découpe, les voitures électriques seront plus abordables à long terme. CR a constaté que l'économie moyenne par rapport à une voiture à moteur à combustion interne comparable est de 6 000 à 10 000 euros. Une partie de ces économies est due au coût de l'énergie pour la voiture. Les VE sont moins chers à "remplir".

Le prix, cependant, n'est pas synonyme de respect de l'environnement. Lorsque vous comparez la voiture elle-même et son fonctionnement à une voiture à moteur à combustion interne, la première chose que vous devez noter est que la voiture électrique ne produit pas d'émissions. Il n'y a pas de tuyau d'échappement. 

Cependant, vous devez réfléchir à l'origine de la puissance de votre batterie. Si l'énergie qui alimente votre voiture provient de sources d'énergie renouvelables, alors vous faites un sacré bon travail en essayant de rester vert. 

Si toute votre électricité provient de centrales au charbon ou d'une autre source d'énergie "sale", vous contribuez quand même aux émissions de gaz à effet de serre. Il est à noter, cependant, que même une voiture électrique qui tire toute sa batterie d'une centrale au charbon produit moins d'émissions qu'une voiture à moteur à combustion interne, selon Science Focus, qui appartient à la BBC.

Bien que cela semble très bien, il existe plusieurs sources qui contestent les affirmations de Science Focus. 

J'ai trouvé beaucoup d'informations contradictoires sur ce point. Cependant, je dirais que les voitures électriques sont de plus en plus efficaces, donc si ce n'est pas le cas, et qu'elles ne sont pas plus efficaces que les voitures à moteur à combustion interne, elles le seront peut-être dans quelques années.

Il est également important de noter qu'à l'avenir, une source d'énergie renouvelable pourrait remplacer une source d'énergie sale (comme le charbon), ce qui rendrait votre voiture électrique encore plus propre à l'avenir. 

La publication New Scientist cite les données d'une étude réalisée par Florian Knobloch de l'université Radboud aux Pays-Bas, qui a montré que dans les 59 régions du monde où les voitures électriques ont été étudiées, seules six d'entre elles avaient des émissions plus élevées pour les voitures électriques que pour les voitures à essence. Ces six régions étaient celles qui dépendaient presque exclusivement du charbon. 

En gardant tout cela à l'esprit, l'idée qu'il faut réfléchir à l'origine de l'énergie de la batterie d'une voiture électrique est peut-être valable, mais Top Gear note qu'une centrale électrique est plus apte à produire de l'énergie qu'une voiture, et que lorsque cette énergie est ensuite utilisée sur un réseau électrique, elle est en fait plus efficace dans l'ensemble qu'un tas de petites voitures à moteur à combustion interne. 

Dans mes recherches, j'ai découvert que les opposants à la voiture électrique semblaient vouloir trouver un scénario dans lequel les voitures électriques ne seraient pas aussi efficaces que les voitures à moteur à combustion interne, puis essayer d'utiliser ce scénario pour faire de grandes suggestions sur les voitures électriques en général. 

Le consensus entre les études sérieuses et les journalistes sérieux du monde entier est le suivant : les voitures électriques sont plus efficaces que les voitures à moteur à combustion interne dans presque tous les scénarios, bien qu'il existe certaines possibilités pour lesquelles une voiture à moteur à combustion interne serait plus efficace. 

De plus, la trajectoire de la voiture électrique est claire. Tant les voitures que les méthodes de création d'énergie utilisées pour les alimenter ne feront que gagner en efficacité au fil du temps, à mesure que la technologie progressera. Le véhicule le plus propre est le VE. 

À quel point est-il écologique de fabriquer des voitures électriques?

À quel point est-il écologique de fabriquer des voitures électriques

Ensuite, il y a la question de la fabrication. Dans quelle mesure est-il écologique de fabriquer une voiture électrique par opposition à une voiture à moteur à combustion interne ? 

Là encore, c'est un sujet très controversé. Les opposants à la voiture électrique la considèrent souvent comme le talon d'Achille des VE, mais Top Gear cite des données du Conseil international pour le transport propre qui montrent que la production d'un VE est un peu moins de trois fois plus dommageable pour l'environnement qu'une voiture à moteur à combustion interne. 

Des études similaires, dont une réalisée par l'Institut Fraunhofer pour la physique du bâtiment et citée dans Deutsche Welle, ont montré qu'il faut plus de deux fois plus d'énergie pour produire un VE qu'un moteur à combustion interne. De nombreuses autres sources présentent des données similaires. Les VE coûtent plus d'énergie à produire et ont un impact plus négatif sur l'environnement. 

Cela est dû à la batterie. Alors que le châssis de la voiture et presque toutes les autres parties de celle-ci sont à peu près identiques à ceux d'une voiture à moteur à combustion interne, la batterie d'une voiture électrique consomme beaucoup d'énergie lorsqu'il s'agit d'extraire et de raffiner les matières premières. 

Mais ce n'est pas tout. Comme nous le savons tous, une fois qu'une voiture a quitté l'usine, elle ne fait que commencer sa vie. Vous devez penser à la vie entière de la voiture. C'est là que les choses deviennent assez intéressantes.

Selon ce même article de Top Gear, la quantité d'énergie qu'une voiture à moteur à combustion interne consomme au cours de sa vie est environ huit fois supérieure à celle d'un véhicule électrique. Si vous ne croyez pas les recherches de Top Gear, la Deutsche Welle a découvert que ce chiffre est six fois supérieur à celui d'un VE. Quoi qu'il en soit, le contraste est frappant. Ainsi, alors que les VE ont tendance à brûler beaucoup plus d'énergie pour être créés, les voitures à moteur à combustion interne brûlent beaucoup plus au cours de leur vie. 

Qu'en est-il de l'infrastructure ?

infrastructure des voitures éléctrique

Si vous avez une conversation de plus de cinq minutes sur les voitures électriques, quelqu'un évoquera le mot "infrastructure". C'est une question intéressante. Voici pourquoi. 

Lorsqu'il s'agit de voitures électriques, il n'y a tout simplement pas d'infrastructure en place pour soutenir chaque personne conduisant un véhicule électrique. Il y aurait d'énormes lignes aux stations de recharge qui sont en place. 

Notre réseau électrique aurait dû être modernisé depuis longtemps. Selon l'Union of Concerned Scientists, le réseau électrique est obsolète et sale. Il a été créé il y a plusieurs décennies et n'est pas bien conçu pour toutes les nouvelles sources d'énergie renouvelable. Des projets d'infrastructure massifs sont nécessaires à un moment donné. 

Cela étant dit, le réseau pourrait gérer une augmentation massive du nombre de voitures électriques. Autoweek a publié un article qui montre que le réseau électrique ne sera pas saturé si tout le monde commence à utiliser des voitures électriques. 

"Il y a suffisamment de capacité de réserve dans le réseau électrique américain pour électrifier tous les véhicules de tourisme, toutes les voitures légères et les camions en Amérique en ce moment", a déclaré Max Baumhefner, avocat principal pour le Conseil de défense des ressources naturelles. Il a été interviewé dans le reportage d'Autoweeks et a cité un article rédigé par des chercheurs du Pacific Northwest National Labs. 

Même si notre réseau peut supporter la charge supplémentaire, nous devrions quand même construire de nombreuses stations de recharge, et la construction de ces stations ainsi que l'approvisionnement en matériaux nécessaires brûleraient beaucoup de combustibles fossiles. 

Je n'ai pas trouvé d'étude ou d'informations sur la quantité de combustible fossile nécessaire pour ajouter de nombreuses stations de recharge dans le pays et dans le monde, mais ce serait une étude intéressante à faire. Je pense que les stations de recharge à domicile seraient les plus rentables, tant en termes d'argent que de ressources. À mon avis, elles seraient également les plus respectueuses de l'environnement. Cependant, je n'ai pas pu trouver de preuves concluantes. 

Les stations de recharge à domicile pourraient certainement faire l'affaire. Avec les progrès de la technologie des batteries et l'augmentation de l'autonomie des voitures à batterie, je peux constater que le nombre de fois où il faudrait recharger une batterie dans un endroit autre que chez soi est très faible en quelques années. 

Les VE les plus avancés actuellement sur le marché, tels que le Lucid Air, peuvent parcourir plus de 500 miles par charge. Même les VE que vous voyez régulièrement sur la route peuvent parcourir quelques centaines de kilomètres par charge. Ce chiffre ne fera qu'augmenter, et il est logique que vous puissiez vous recharger chez vous dans la plupart des cas. 

L'infrastructure est donc un problème. Et même si notre réseau actuel peut supporter la charge d'une multitude de nouveaux VE, nous devrions quand même penser à moderniser notre réseau électrique et nous allons probablement consommer beaucoup de combustibles fossiles dans le processus. Cependant, tout cela sera fait au nom d'un avenir plus vert. 

Dans quelle mesure les batteries sont-elles écologiques?

batteries voitures éléctrique

Les batteries sont à la fois géniales et horribles pour l'environnement. Elles sont géniales parce qu'elles vous permettent de stocker l'énergie et de l'utiliser comme vous en avez besoin. C'est pourquoi les voitures électriques peuvent faire ce qu'elles font. Elles sont horribles parce que la création d'une batterie entraîne beaucoup d'émissions de CO2 et l'extraction du lithium détruit l'environnement. 

Selon la Deutsche Welle, la création de chaque kilowattheure de capacité de batterie implique 125 kilogrammes (276 livres) d'émissions de CO2. Cela signifie qu'une batterie de 22 kilowattheures (c'est ce que contient la BMW i3) rejette près de trois tonnes de CO2 dans l'atmosphère. Certaines études ont montré que les émissions de CO2 sont encore plus élevées que cela (150 à 300 kilogrammes).

Un rapport de l'Institut suédois de recherche environnementale IVL, cité par la Deutsche Welle, a noté que la fabrication de batteries avec les méthodes actuelles consomme jusqu'à 350 à 650 mégajoules d'énergie par kWh. 

Il convient également de noter que les opérations minières qui produisent les matériaux utilisés dans les batteries sont souvent des foyers de violation des droits de l'homme. On les trouve généralement dans des pays comme la Chine ou la République démocratique du Congo. De plus, ces mines détruisent absolument l'environnement, y compris des problèmes comme la déforestation, la pollution des rivières et la contamination des sols. 

"Fabriquer un véhicule électrique aujourd'hui est plus gourmand en énergie que fabriquer une voiture à carburant conventionnel", a déclaré Yoann Le Petit, un expert en e-mobilité du groupe de campagne Transport & Environnement basé à Bruxelles, dans l'article de la Deutsche Welle.

Comme nous l'avons noté ci-dessus, c'est vrai, mais au cours de la vie de la voiture, l'énergie utilisée entre le VE et le GIC présente une histoire différente. 

Cependant, cela ne change rien au fait que l'extraction des matériaux et la production de batteries sont tout simplement horribles pour l'environnement. 

L'espoir est que le processus puisse être nettoyé. Cela nécessiterait probablement beaucoup de travail et beaucoup de changements. Les pays devraient mieux surveiller les opérations minières et des améliorations notables devraient être apportées à chaque étape du processus. Ce n'est pas impossible, mais je ne retiendrais pas mon souffle si j'étais vous. 

Les avantages et les inconvénients environnementaux des voitures électriques

voitures électriques

Maintenant que j'ai découvert la véritable essence de l'histoire, j'ai voulu faire un récapitulatif et peser le pour et le contre. Cela vous aidera, cher lecteur, à voir où nous en sommes actuellement avec l'état des voitures électriques et à quel point elles sont vraiment efficaces. 

les avantages

👉 Les voitures électriques sont plus respectueuses de l'environnement tout au long de leur vie.

👉 Les voitures électriques consomment moins d'énergie lorsqu'elles sont en service.

👉 Le réseau électrique peut s'en charger. 

👉 La technologie des batteries et les performances des véhicules électriques ne font que s'améliorer.

👉 L'augmentation des sources d'énergie renouvelables se traduit par des VE plus écologiques au fil du temps.

Les inconvénients

👉 Créer des piles est horrible pour l'environnement. 

👉 Nous avons besoin d'un développement massif des infrastructures et de beaucoup plus de stations de recharge. 

👉 La demande de VE de la part des consommateurs est encore assez faible et la plupart des modèles sont plus chers que leurs homologues à moteur à combustion interne.

Je mettrai à jour cet article au fur et à mesure que la réalité des voitures électriques progressera. On peut affirmer sans risque que les VE n'iront nulle part et que, tôt ou tard, la plupart d'entre nous rechargeront leurs voitures au lieu de les remplir d'essence ou de diesel. 



No comments

Post a Comment